Le yoga, moi et ma voie de transmission...

De mes premiers pas en yoga ...

 © Cécile Petit

© Cécile Petit

Chers lecteurs et chères lectrices,

Lorsqu' on aborde le yoga pour la première fois, force est de constater que nombreuses sont les personnes (ce fut aussi mon cas) à se poser les mêmes questions telles que :

  • Quel style de yoga me conviendrait le mieux ?
  • Suis-je assez souple pour ceci ?
  • Suis-je assez fort-e pour cela ?
  • Comment trouver le bon professeur ? etc...

 

 

Je m'appelle Cécile et je souhaitais par cet article vous livrer mon humble témoignage, un court récit de mon parcours. En espérant qu'il vous apportera des réponses et qu'il éclairera votre propre chemin.

J'ai commencé à pratiquer le yoga il y a maintenant 6 ans dans un tout petit village de Lozère.

Mue par un élan inexplicable, j'ai répondu à ce désir de me faire du bien, tant au corps qu'à la tête. D'un tempérament feu, très pitta en ayuverda, j'ai approché le hatha yoga sans a priori et cette discipline m'a de suite mis en joie. Je me souviens du bonheur que j'ai éprouvé lorsque j'ai mis de la conscience dans ma respiration, et à quel point mon esprit s'en est trouvé apaisé. C'était un yoga doux, sans aucun enchaînement dynamique, juste du statique dans des postures de force et d'étirement, qui tantôt laissait s'exprimer la puissance de la vie incarnée dans ma matière, tantôt invitait de l'espace, de la paix en mon for intérieur. Dès lors, le yoga ne m'a plus plus quittée . J'ai beaucoup déménagé et chaque fois cherché un cours collectif en adéquation avec ma recherche d'apaisement, d'ancrage. J'ai refusé beaucoup de cours qui ne me convenaient pas, qui selon moi rimaient plus avec culte du corps qu'avec l'essence même du yoga en tant que voie de pacification du mental. J'ai préféré un yoga enchaînant les postures tout en laissant de la place à l'intériorisation, à la présence au souffle, à chaque instant qui s'offre à vivre, à goûter, à ressentir dans toute l'intensité de l'être. Puis il y a trois années de cela, j'ai rencontré une professeure qui incarnait pour moi tout ce que le yoga permet d'ouvrir comme possibles, comme possibilités d'épanouissement. Un yoga d'approche viniyoga, très complet, d'une durée d'1h30, avec un temps d'échauffement, d'ancrage, d'entrée dans la conscience, 3 salutations au soleil et le cœur de la séance nous amenant à une certaine intensité, pour redescendre tranquillement vers des postures d'intériorisation afin de finir sur un pranayama et une méditation ou relaxation. Des paroles, des mots aidant à poser du sens et des intentions sur les pratiques, de la spiritualité à la portée de chacun-e une fois goûté cet état de réceptivité qui nous amène à accepter l'évidence de ce que le yoga insuffle pour tout yogi, même débutant. Un yoga proposant des adaptations à tout un chacun-e comme le veut le concept de viniyoga offert par Krishnamasharia...

 

… A mon envie de transmettre le bonheur d'être dans cette Voie !

Je travaille auprès des scolaires en Education aux Mondes et aux Autres, où j'amène les enfants et les plus grands à se poser des questions liées à l'écologie, à la transition agricole et énergétique, à nos modes de vie et de consommation et à se rendre compte des interdépendances entre les hommes ainsi que des interrelations avec leurs milieux naturels, sociaux, culturels. Je les invite à découvrir comment on réalise un jardin sans pesticide, comment on peut se nourrir sainement et joyeusement, comment on peut consommer plus éthique sans avoir recours à des objets de consommation qui participent à l'exploitation des ressources naturelles et des hommes les plus pauvres de cette planète. Cette activité professionnelle me passionne mais je me rends compte qu'elle ne suffit plus à insuffler de la conscience chez les jeunes et les adultes. Cela fait quelques années que je souhaite intégrer le yoga à ma démarche pour amener les hommes dès le plus jeune âge à se relier au Soi pour développer une certaine sensibilité nécessaire pour vivre heureux et en paix avec soi-même, avec les Autres et les mondes qui nous entoure. Aussi, aujourd'hui, je suis en formation pour devenir enseignante de yoga, plus exactement de viniyoga afin d'offrir à mes contemporains la possibilité de se connecter à eux mêmes, de ne plus se fuir, de ressentir ce qui les traverse afin qu'ils puissent accepter leur condition et d'honorer la vie chaque jour ! Aujourd'hui, les bienfaits du yoga et de la méditation sur les enfants n'est plus à prouver : il renforce la concentration, la disponibilité devant les apprentissages, la cohésion du groupe, la joie de vivre tout simplement ! C'est ainsi que j'ai compris que pour se sentir solidaire des enjeux de ce monde, il faut se sentir solidaire de soi, de ses ressentis et émotions et pratiquer le yoga et la méditation permet justement d'installer une écoute intérieure et une meilleure intuition quant à la voie que nous choisissons d'emprunter ! Cette année, plusieurs enseignants me disent être séduits par cette démarche et souhaitent accueillir un projet sur l'année afin de proposer à leurs élèves d'unifier leur corps et leur esprit pour plus de mieux être à l'école ! Ainsi, je reviendrai plus tard dans l'année avec des témoignages d'enfants et plus de recul sur le yoga et la méditation en milieu scolaire ! En attendant, voici un lien qui pourrait vous intéresser à ce sujet https://www.rye-yoga.fr/ .

N'hésitez pas à me faire part de vos conseils et de vos remarques en me laissant un commentaire ci-dessous.

À bientôt pour un partage d'expérience !

Cécile Petit,  pratiquante et enseigante en formation auprès de Lola au sein de l'école Sadhana Life Center.